Mode femme Mode homme

Asie: de la Corée à Taïwan, une mode toujours plus inventive !

Corée - mode créative

Si la place de leader mondial dans le monde de la mode revient encore à Paris, accompagnée par des villes comme Londres, Milan et bien sûr New York, d’autres endroits de la planète se distinguent. L’Asie est une place forte pour sa capacité à monter des ateliers en moins de temps qu’il ne faut pour faire un revers à une jambe de pantalon. Mais cela ne doit pas occulter sa capacité à lancer des marques créatives. Quand je parle de l’Asie, je pense à des pays dont l’esprit créatif est connu ou est à découvrir. Hors la Chine et le Japon, je pense plus particulièrement à des marques que j’ai rencontré sur Paris ces 2 dernières années et qui venaient de Corée du Sud, d’Hong-Kong et de Taïwan.

Les démarches de ces marques sont courageuses. Elles viennent à la fois parce que c’est Paris, qu’il faut y être présent, mais parce qu’elles espèrent rencontrer les acheteurs qui leur permettront de trouver des distributeurs dans d’autres pays que le leur.  Leurs styles n’est pas toujours occident-compatible, mais il faut reconnaître que leurs créativités souvent débridées donne un souffle puissant à une mode dont les chemins sont plus décalés que la moyenne. Question de culture, en Corée du Sud entre tradition et innovation, il  y a de la place pour les talents les plus mobiles, et pas seulement dans le monde de la téléphonie. Ainsi vous pouvez suivre et vous intéresser à deux marques du pays du matin calme, dont la fraîcheur, l’esprit légèrement potache, le gout des formes originales et la volonté de ne laisser aucune couleur de coté, donne une mode pétillante, originale et anti-conformiste.

Deux soeurs à 1000 volts chacune font une mode unisexe et colorée

La Corée du Sud est un pays d’Asie qui donne une signification très précise aux couleurs (Rouge = dynamisme). 1000 Volts provient de ce pays qui est capable d’inculper sa présidente pour le motif de corruption (aurait elle reçu des costumes ?). Elle a été créée par deux soeurs issues du webdesign, et le moins que l’on puisse dire est que leur design associe couleur, typo, et donne une décharge électrique à ceux qui choisissent de porter leur mode homme, femme, et possiblement unisexe. 1000 Volts n’a pas peur de marquer les opinions avec une mode à haut voltage. Rencontrée à Paris en 2016, j’espère qu’elles auront la possibilité de continuer à développer leurs collections à l’intensité si moderne.

1000 volts - Corée - mode créative

1000 volts - Corée - mode créative

1000 volts - Corée - mode créative

1000 volts - Corée - mode créative

1000 volts - Corée - mode créative

 

DBWS : un acronyme à la signification potache qui révèle une mode hors norme

Derrière ces quatre lettres se cache un nom dont la signification ressemble à une démarche potache d’étudiants; « Drink Beer Save Water ». Ce n’est pas tant des motivations écologiques qui les ont poussé à lancer une marque de mode. Mais plutôt une sorte de défi social, associé à un esprit créatif très marqué. La marque voulait que la collection de vêtements qu’elle souhaitait lancer soit un sujet de discussion, qu’elle interpelle et permette d’engager la conversation. On a eu en France une démarche qui s’appuyait un peu sur les mêmes « valeurs » exprimées par la marque Qhuit.

DBWS est une marque rencontrée à plusieurs reprises tant dans les salons Man que Capsule. A chaque fois , le contact est bon mais il n’y a eu aucune suite. Leur société de RP , n’a pas jugé bon de me transmettre des infos sur les collections et l’histoire de cette marque. Cela ne remet pas en cause l’esprit créatif de cette marque qui a décidé de mettre le feu avec un style imagé, qui se décline en Tshirt, chemise, sweat, avec leur collection « Match ». Porter un sweat qui a l’air brûlé, n’est pas fait de négligence, mais d’une fabrication audacieuse. De même le Tshirt qui révèle sur son devant une pochette d’allumettes qui s’ouvre est également très réussi. Difficile de trouver leurs produits en Europe. L’annonce sur leur site internet de point de vente comme Colette, Bienvenue et des Galeries Lafayette en France ne donne rien en terme de produits. Mais le collection SS 2017, sur le thème du tennis est en ligne sur leur site.

Drink beer Save water - Coréee - Mode créative

Drink beer Save water - Coréee - Mode créative

Drink beer Save water - Coréee - Mode créative

Drink beer Save water - Coréee - Mode créative Drink beer Save water - Coréee - Mode créative Drink beer Save water - Coréee - Mode créative

Drink beer Save water - Coréee - Mode créative

 

Drink beer Save water - Coréee - Mode créative

Drink beer Save water - Coréee - Mode créative

 

Mais l’Asie s’est aussi Hong Kong et Taïwan

L’Asie a une vision de la mode peut être plus moderne que celle vue d’Europe. On rencontre pas mal de marques qui travaillent sur des collections unisexe. Ainsi après les 2 exemples de Corée du Sud présentés ci-dessus, voici 2 marques qui ont leurs propres caractères, leurs styles, mais font avancer la mode vue depuis cette partie du monde. L’une vient d’une presqu’ile, l’autre d’une véritable île.
La marque Chapitre A est originaire de Hong-Kong. Elle a inscrit le terme d’unisexe dans son ADN. Un exercice très travaillé avec des compositions sophistiquées et une vision un peu plus sombre par sa thématique  futuriste et ses couleurs plus foncées.  Les sweats sont en maille lourde, les parements sont faits d’accessoires en pièces découpées au laser et ajoutées en plusieurs épaisseurs pour représenter  licornes et  silhouettes guerrières. Les pulls sont tissés dans un fil trempé, type côte de maille. Vue au Tranoï pour la partie homme et à Paris sur Mode pour la partie femme, c’est une marque qui aborde la première phase de commercialisation de sa collection, car son site web n’est pas encore en ligne (à l’heure ou ces lignes sont écrites).

Chapitre A - mode Unisex - Hong Kong

Chapitre A - mode Unisex - Hong Kong

Chapitre A - mode Unisex - Hong Kong

Chapitre A - mode Unisex - Hong Kong

 

L’autre marque vient elle de l’île de Taïwan. Autre endroit, autre créateur, autre style : Angus Chiang. Ici on s’adresse à une cible masculine qui sait composer son vestiaire avec un bouquet de couleurs quasi sans limite. Et on a pas peur du total look. Il faut une personnalité bien affirmée pour porter certains de ces modèles, mais en association avec d’autres vêtement plus sobre, cela apporte une dynamique à la tenue. Coloré, superposé, coupe brute, oversize si besoin, les modèles sont conçus avec des couleurs biens présentes, qui apportent un véritable dynamisme et ne sont pas dénuées d’une part d’humour. Le site web de la marque est à l’image de son créateur, plein d’idées et d’originalité. Une créativité qui doit donner des idées aux designers du monde entier et des sueurs froides aux businessmen de la même sphère. Mais les 2 doivent cohabiter. Ses créations ont gagnés un concours qui lui ont permis d’être présent à Londres en 2014. Il est vrai que cette ville d’un pays qui a voté de brexit, n’a pas rompu pour autant les ponts avec les créateurs du monde entier.

Angus Chiang - Mode Homme - Taïwan Angus Chiang - Mode Homme - Taïwan Angus Chiang - Mode Homme - Taïwan Angus Chiang - Mode Homme - Taïwan Angus Chiang - Mode Homme - Taïwan Angus Chiang - Mode Homme - Taïwan

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply