Mode homme

Sébastien Blondin développe sa mode homme avec une dualité urbaine et tailoring

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

Sébastien Blondin  suit dans la conception de ses collections mode homme une réflexion qui s’appuie sur une dualité. A la fois introspection et tournée vers l’extérieur, elle enrichit saison après saison ce vestiaire masculin qui associe urbanité et modernisme. La dernière, celle dont on pourra profiter lors de l’automne Hivers 2017/2018  est l’exacte synthèse de ce voyage double : l’inspiration provient de la cité magique de Venise découverte sous le ciel hivernal du brouillard marin d’où surgissent des architectures chatoyantes, colorées, vivantes…comme pour mieux exprimer la vie surgissant au milieu de la mélancolie … Elle se nomme « Vivere ».

C’est encore une marque à découvrir dans un monde de la mode homme souvent tiraillée entre le coté sartorial du costume à la britannique et la décontraction d’un vestiaire de startuper qui s’il manie les subtilités du code informatique, en sait beaucoup moins coté code vestimentaire.  Il faut, pour garder l’image de Venise, prendre le vaporetto, s’éloigner de la lagune et se glisser sous les ponts, se faufilant dans les petits canaux pour découvrir cette nouvelle collection, qui comme cette ville posées sur 118 petites iles associe éléments mouvants et construits qui trouvent leurs équilibre.

Une mode homme qui lie le sportswear au tailoring

La couleur trouve de plus en plus sa place dans les collections de Sébastien Blondin qui célèbrent  l’union du tailoring et de l’urbanwear (toujours cet aspect de dualité). On notera les couleurs chinées de cette collection 2018 notamment grâce à la maille se géométrise pour s’inscrire dans une urbanité raffinée. Le mélange des couleurs créent des camaieux subtils : gris brouillard, marines chinés, noirs profonds, mais aussi prune, bordeaux, lie-de-vin et garance, éclairés d’éclats orangés vifs, autant de motifs multicolores heureux.

Le vestiaire joue en permanence la carte de l’équilibre avec subtilité : des lignes architecturées où lignes orthogonales et empiècements multiples sont chahutés par des asymétries de constructions et de couleurs. Les jerseys de coton fil d’Écosse apportent luminosité et souplesse. Les cotons toucher velours et les laines mélangées alpaga à l’aspect cashmere offrent une tenue impeccable et des textures rares. Notes de musique, vibrations, motifs graphiques, côtes, aspects chinés densifient la collection. Les finitions sont soignées et travaillées. Les détails sont à découvrir dans les biais intérieurs qui remplacent les doublures, les poches intégrées à la ligne de coupe, l’absence de boutons remplacé par des aimants, les ourlets main. Cette ligne constitue un vestiaire global, sophistiqué qui ose l’élégance quotidienne mais n’exclut jamais le confort du casual, tout en renouvelant les codes classiques du vêtement masculin incluant manteau,veste, chemise, pull, sweat, tshirt.  Le design de Sébastien Blondin est confirmé par  une fabrication 100 % française et des tissus  français et italiens.

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

Les pièces sont nettes, construites par des jeux d’empiècements qui découpent et organisent l’architecture du corps: haut du buste encastré, travail des épaules et du dos,  bas–volet revisité, bandes contrastées. Les asymétries émergent face aux découpes anatomiques valorisant le corps. Les jerseys se parent de col de chemise, les encolures sont nonchalantes. Les plis vertébraux du dos droits ou fluides sont la symbolique de la saison.

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

 

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

Lyonnais d’origine, son intérêt très tôt pour l’Art, les arts, dirigent Sébastien Blondin vers six années d’études spécialisées dans le textile et la création au sens général, de l’École d’Arts Appliqués à l’Université de la Mode. M.Alber Elbaz déjà chez Lanvin lui remet son Diplôme de DESS de mode. Il s’investit autant dans la création, le modélisme, le suivi de production que la commercialisation, la communication. Responsable de sa marque, il doit comme l’exige la situation d’aujourd’hui, assumer l’ensemble des taches qui sont nécessaires à ce métier de création dans un secteur de la mode homme, qui continue à se renouveler. Actuellement, vous pouvez trouver en magasin et sur le e-shop partagé avec le concept store l’Exception, les modèles de la collection été 2017.

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

Sébastien Blondin - mode Homme - 2017 - 2018

 

« VIVERE »est l’exacte synthèse de ce voyage double : l’inspiration provient de la cité magique de Venise découverte sous le ciel hivernal du brouillard marin d’où surgissent des architectures chatoyantes, colorées, vivantes…comme pour mieux exprimer la VIE surgissant au milieu de la mélancolie ou au bout de cette étape…

 

Élémentsmouvants et construits s’équilibrent. Une légère touche sportswear assouplit le tailoring etla maille se géométrisepour s’inscrire dans une urbanité.L’union du tailoring et de l’urbanwears’associe sereinement.L’identité est marquée, empreinte d‘un ADN fort avec des pièces hybrides.

 

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply